Extraits sur le site de Musimot

L' évidence à venir - éditions Musimot - 2017

avec les photographies de Joëlle Jourdan

© Editions Musimot, 2017, ISBN 979-10-90536-24-1

Les images irréelles et néanmoins authentiques habillent l’absence, le commencement, disent l’invisible, la fragilité et la douce obstination de l’humain à signaler son existence, son génie et son ignorance. Les mots sont révélateurs. Immobiles, d’une perpétuelle présence, deux objets, de simples chaises, interrogent. Elles ne sont pas vides, elles sont libres aussi et nous invitent à l’être. Tout nous encourage à les rejoindre. Auparavant, il appartient à notre rêve de dispenser ses lumières, ses trésors. Et de nous inviter à traverser… J’ai voulu ce texte comme étant le récit de cette traversée.


Extraits et critique sur le blog de Gros Textes

Quand je serai grand je serai dictateur - éditions Gros Textes - 2017

pour DéDéTé

© Editions Gros Textes, 2017, ISBN 978-2-35082-341-6

On sait peu de choses à propos du Dictateur-Despote-Tyran D.D.T. alias DéDéTé. Il a une chienne nommée Thésia et une femme qui n'a pas de nom. Il parle avec son ordinateur, son ordinateur lui répond et vice-versa. DéDéTé n'a pas d'âge, c'est « l'enfant en nous qui s'émerveille du présent » dit le poète. DéDéTé ne veut pas de pays sur lequel régner. On ne sait pas non plus où il va : qui l'aime le suive! 


Extraits mis en images par Dominicella sur YouTube

Le poids de l'air - éditions Clapàs - 2014

©  Editions Clapàs / Teo Libardo, 2014, ISBN 978-2-36729-009-6 

Enfant, je répondais à cette question : « Un ballon est rempli d’air, un autre ne l’est pas. Quel est le ballon le plus léger ? ». En prenant conscience du poids de l’air, le ballon que j’avais choisi, flasque, informe, m’a depuis emporté aussi haut que possible. Qu’en est-il de mon petit camarade qui avait opté pour le beau ballon à l’apparente légèreté ? Sa vie a-t-elle été gracieuse, aérienne ? La réalité du poids de l’air dont j’avais par intuition compris l’existence a donné le socle nécessaire à l'aventure de ma vie.

Puisque l’air à un poids, nous nous devons d’être fervents de légèreté. De celle qui laisse entrevoir tout le sérieux de notre dérive rêveuse et non pas sa frivolité.